La très photogénique ville d’Hoi An au Vietnam

Flâner dans la ville d’Hoi An

Après avoir découvert la baie d’Halong terrestre, nous descendons un peu plus au sud en bus pour aller découvrir la jolie ville d’Hoi An. Cette ville est connue pour ses centaines de lampions qui s’allument une fois la nuit tombée. Elle ne ressemble à aucune autre ville du Vietnam, et nous découvrons une toute autre facette du pays. Hoi An a un côté très européen, la vieille ville regorge de cafés et restaurants très bobos. Et toutes ces façades jaunes … on se croirait presque dans une petite ville du Sud de la France !

Alors forcément, la ville attire du monde, si vous voulez de jolies photos et appréhender un peu plus la vie locale, il faudra se lever tôt ! Nous nous sommes baladés vers 7 heures un matin, et c’est fou comme la ville paraissait différente. Les rues sont désertes et pleines de charme.

Le pont japonais, un célèbre monument de la vieille ville

Et puis bien sûr, Hoi An se visite aussi le soir, au milieu des lampions colorés. Dites-vous que c’était encore plus beau que sur les photos ! Quel plaisir de se laisser porter dans les ruelles éclairées par ces douces lumières. Une rivière passe au centre de la vieille ville et c’est là que, le soir, la foule converge. Des tours de barques sont organisés et vous pouvez déposer un lampion sur la rivière pour faire un vœu. L’ambiance est sympathique.

Vous l’aurez compris, Hoi an est une ville où il fait bon flâner et se perdre. Mais il y a aussi quelques points d’intérêts à ne pas louper.

Le musée de la photographie de Réhahn

Ce musée est situé au cœur de la vieille ville, et rassemble les photographies d’un célèbre photographe français expatrié au Vietnam, Réhahn. Son projet ? Rencontrer les différentes ethnies présentes au Vietnam, les photographier et se procurer un exemplaire de leurs habits traditionnels afin de garder une trace de leur culture avant que celles-ci ne tombent dans l’oubli. De très beaux portraits plein d’histoire et de vie à découvrir. Entrée gratuite.

Adresse :  Precious Heritage Art Gallery Museum – 26 Phan Bội Châu Street, Hội An

Que faire autour de Hoi An ?

Balade en vélo dans les alentours d’Hoi An :

Nous aurons finalement vu les rizières que nous avons manqués à Tam coc ! La campagne d’Hoi an dévoile un coté très authentique de la vie vietnamienne, très calme, loin des ruelles bruyantes de la vieille ville. Nous vous conseillons de louer un vélo et de vous balader dans les alentours. Pas besoin d’aller très loin, rendez-vous sur l’ile de Cam Kim, située au sud d’Hoi An et accessible via un pont. Quittez l’axe principal, et partez à la rencontre des paysans travaillant dans les champs. Et non, le chapeau pointu vietnamien n’est pas un cliché, tous les portent sans exception pour se protéger du soleil !

Le village écologique de Tra Que :

Situé à l’est du centre d’Hoi an, Tra que est un immense potager où les légumes sont cultivés de manière écologique (sans pesticides ni OGM). On fait le tour assez rapidement (une grosse demi-heure), mais c’est très agréable de s’y promener. Tout est parfaitement en ordre, nous n’étions plus habitués après un mois en Asie ! Il faut dire que cela à quelque chose d’agréable ! Vous verrez aussi les femmes arroser les plantes avec un double arrosoir, ce qui est assez atypique.

 

An Bang Beach, la plage d’Hoi An :

Ce n’était pas la saison pour nous, mais si les températures le permettent, pourquoi pas aller piquer une tête à la plage. Celle-ci est située quelques kilomètres après le village écologique de Tra Que, et est facilement accessible en vélo. Attention, on essayera de vous faire payer le parking en vous affirmant que les vélos sont interdits. C’est faux : il s’agit d’une anarque. Forcez le passage, ou garez-vous en amont.

Où manger à Hoi an ?

Pho Xua Restaurant

Vous devez absolument aller dans ce restaurant. Vous pourrez y goûter toutes les spécialités du Vietnam, pour un prix raisonnable. Nous y avons goûté les white roses (raviolis à base de crevettes et de porc), des nems et un Bun cha et c’était très bon ! Cliquez ici pour plus d’infos.

Les white roses

Banh my Phuong

Le Banh mi est une spécialité du Vietnam. Il s’agit en fait d’un sandwich à base de viandes, œuf, légumes, pâté. Ce restaurant offre apparemment les meilleurs Banh mi de la ville. Nous vous conseillons le Banh mi numéro 3 sur la carte, qui suit la recette traditionnelle. 25000 dongs le Banh mi. Plutôt que commander au comptoir aller plutôt dans la salle derrière, vous serez plus à l’aise et on viendra prendre votre commande. Wifi disponible. Cliquez ici pour plus d’infos. 

Infos pratiques :

L’entrée dans la vieille ville d’Hoi an est-elle payante ?

NON ! Des guichets se trouvent au niveau des axes principaux et parfois on vous demandera de payer pour entrer (100 000 dongs !). Sachez que cette demande se fait de façon absolument aléatoire et à la tête du client. Ne cédez pas. Si la personne ne veut rien entendre, entrez simplement via une autre rue.

 

Comment se rendre de Hoi an à l’aéroport de Danang ?

Danang se situe à 1h de Hoi an. Pour le rejoindre, plusieurs solutions s’offrent à vous :

Prendre un taxi : comptez environ 300 000 dongs par personne (environ 11€)

Prendre un mini van, autrement appelé « shuttle bus », qui viendra vous chercher à votre hôtel : 110 000 dongs par personne (environ 3€50)

Prendre le bus jaune local : pour cela il faut rendre à la gare routière (Ben xe buyt), située au nord-ouest de la ville. Le bus coûte 30 000 dongs par personne (soit 1€). Il est censé vous déposer relativement proche de l’aéroport, mais pour notre part il nous a déposé à deux kilomètres. A voir donc avec le chauffeur. (Si vous vous rendez à cette gare routière, profitez-en pour aller visiter le temple juste à côté. Il est très coloré et il n’y a absolument aucun touriste ! Adresse : Phường Cẩm Phổ, Hội An)

 

6 Replies to “La très photogénique ville d’Hoi An au Vietnam”

  1. Vos différents articles sur le Vietnam me donnent bien envie de découvrir ce pays … Merci pour le voyage virtuel et ces belles photos . J,ai hâte de vous retrouver pour la découverte de Melbourne.

    1. On vous réserve encore un petit article sur le Vietnam 😉

  2. Fin du périple, bah dis donc j’ai mal aux jambes. Je pense que vous avez passé de superbes vacances inoubliables. Mais ne vous arrêtez pas en si bon chemin faites nous visiter un petit peu l’Australie si possible. Merci d’avoir pu vous suivre et bonne continuation. On vous embrasse.

    1. Ah bah nous aussi on a mal aux jambes ! aha
      Oui, il faut le temps que l’on prenne un peu nos marques à Melbourne (et que l’on trouve un logement !), mais après ça on vous fait découvrir l’Australie !! 🙂

  3. Bon alors définitivement je craque pour le Vietnam, même si la météo n’était pas des plus favorables, c’est magnifique.
    J’espère que vous vous réchauffez bien en Australie !!! A bientôt

    1. Oui on en a pris plein les yeux ! On vous fait bientôt découvrir le delta du Mékong (situé au sud du Vietnam donc avec le soleil en prime !)

Laisser un commentaire